Analyse du transport intermodal en Suisse

La situation et la dynamique du transport intermodal en Europe sont passablement contradictoires. ... Les gouvernements qui investissent dans des projets et de nouvelles capacités voisinent avec ceux qui, tout en proclament leur souhait d'un autre équilibre entre les modes, réduisent les subventions et diminuent les trafics intermodaux. Ces remarques valent aussi pour la Commission européenne, dont les ressources ne sont pas toujours à la hauteur des ambitions avancées. ... Les solutions intermodales sont efficaces sur des axes de trafic lourd, sur de longues distances. Intellectuellement séduisantes, les diverses formules de hub and spokes, visant à massifier des flux de faible volume en les faisant transiter par un point de tri central unique, ont été abandonnées. ... Ainsi, une aide publique au lancement des nouveaux services, pour traverser une inévitable période d'apprentissage, est le plus souvent nécessaire. Cependant, tous les soutiens publics ne prennent pas une forme monétaire et n'ont pas un coût budgétaire. Par exemple, l'interdiction faite aux poids lourds de circuler la nuit en Suisse ne coûte rien au budget de l'Etat fédéral ni des cantons, elle a pourtant un effet sur la répartition modale du fret. Il en allait naguère de même des "Écopoints" autrichiens. ...


Published in:
Le transport intermodal en Europe - Dossier de l'Observatoire no 7, 181-206
Year:
2005
Publisher:
Paris, Conseil National des Transports
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2005-07-14, last modified 2018-03-17


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)