Saturation par les mobilités : vers de nouvelles inégalités temporelles face aux rythmes de vie contemporains

Le temps est désormais une ressource rare dans un monde marqué par l’injonction à l’activité. Des formes de vulnérabilités temporelles apparaissent et l’écart se creuse entre les personnes capables de s’acheter du temps et celles qui n’ont d’autres choix que de le subir. La figure du businessman, de l’entrepreneur et finalement du winner est associée à un agenda bien rempli, so busy. Cet agenda chargé, annoté, raturé et flexible constitue l’un des symboles de la réussite sociale contemporaine. De l’autre côté, l’agenda social et culturel est aussi bien rempli. Aller voir la dernière expo, dîner chez des amis et assurer au footing du dimanche matin s’inscrivent dans les tâches à remplir après une semaine de travail déjà bien chargée. A une autre échelle temporelle, il faudra aussi organiser les week-ends de mai et les vacances d’été. Le culte de la performance, la volonté de rester dans la course amène les individus à s’organiser des rythmes de vie toujours plus complexes. Le rythme de vie est devenu une figure esthétique du soi . Cette esthétique temporelle touche le plus souvent les classes les mieux dotées économiquement qui l’acceptent et l’entendent comme un style de vie qui donne à vivre pleinement. D’autres segments de la population sont aussi touchés par des rythmes de vie particulièrement soutenus comme les familles composées d’un couple biactif avec des enfants. Dans cette configuration, le rythme serait davantage subi et amènerait les individus à devoir composer avec d’importantes pressions temporelles. Ce chapitre entend faire le point sur les rythmes de vie contemporains et la saturation des temps. Il prend comme objet la mobilité qui est marquée par des formes d’injonctions multiples. Il s’agit d’abord de rediscuter des approches critiques du temps ; ensuite, à partir de recherches récentes sur les grands mobiles en Europe et des résultats les plus saillants d’une enquête menée auprès d’une vingtaine de familles, le chapitre propose de mettre en lumière la notion de vulnérabilité temporelle et les inégalités qu’elle préfigure.


Published in:
SATURATIONS
Year:
Sep 02 2019
Publisher:
Grenoble, Elya Editions
Laboratories:




 Record created 2019-04-01, last modified 2019-06-01


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)