L'importance croissante de la qualité des temps de déplacements

Bien que la constance du Budget-Temps de Transport (BTT) a longtemps prévalu (Zahavi et Talvitie 1980), des travaux récents indiquent une augmentation substantielle du BTT. En effet, les personnes semblent en moyenne, consacrer de plus en plus de temps à leurs déplacements (Schafer et Victor 2000; Joly, Littlejohn, et Kaufmann 2006). Cette progression est associée à un usage de plus en plus important des transports en commun comme le train pour les déplacements les plus longs (Stephanie Vincent-Geslin et Ravalet 2016). Dès lors que les conditions de confort sont réunies, la temporalité du déplacement peut être occupée par un grand nombre d’activités (Flamm 2004). Cet espace-temps est consacré à des activités multiples qui s’appuient notamment sur la connexion à l’internet mobile (Lyons, Jain, et Holley 2007; Vincent-Geslin et al., 2015). Ce chapitre vise donc à analyser l’évolution des budget-temps de transports et des distances parcourues selon le mode utilisé, pour discuter de l’effet éventuel de l’occupation des temps de déplacements sur le choix du mode de transport et la propension à se déplacer. Il s’agit d’une démarche empirique, qui s’appuie sur des données récoltées entre 2005 et 2015 sur l’ensemble du territoire suisse.


Editor(s):
Kaufmann, Vincent
Ravalet, Emmanuel
Published in:
L'urbanisme par les modes de vie
Year:
2019
Publisher:
Genève, MetisPresses
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2019-04-01, last modified 2019-08-09


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)