Echappements à impulsion virtuelle

L’échappement à détente est reconnu pour sa performance chronométrique, mais il n’est pas sécurisé pour la montre-bracelet. Plusieurs échappements ont été proposés pour adapter cet échappement à la montre, dont l’échappement Robin récemment sécurisé par Audemars Piguet. George Daniels a poursuivi une démarche qui a mené à l’échappement coaxial. Nous proposons un nouveau concept, l’impulsion virtuelle, qui pourrait réunir tous les avantages de ces échappements. Notre solution est une simple modification de l’échappement Robin, nous ajoutons seulement une dent d’impulsion indirecte. Le principe de l’impulsion virtuelle consiste en une impulsion indirecte qui ne se fait qu’à l’arrêt et à faible amplitude. Ceci ajoute la contrainte du double coup, donc sécurise, et assure l’auto-démarrage. Un tracé et un démonstrateur ont été réalisés. Des observations du démonstrateur, à l’aide d’une caméra haute vitesse, démontrent la validité du concept de l’impulsion virtuelle.


Published in:
Bulletin de la Société Suisse de Chronométrie, 85, 25-32
Year:
2018
Laboratories:




 Record created 2018-06-28, last modified 2018-06-29

Final:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)