CONSTRUCTION D’UN IMMEUBLE EN BOIS EN ZONE SISMIQUE

Depuis la fin du XXe siècle, la proportion de construction en bois dans le secteur du bâtiment n’a cessé d’augmenter en Suisse. Ceci est principalement dû à une prise de conscience des capacités de ce matériau. La ressource forestière helvète représente une source renouvelable formidable garantissant un foyer d’approvisionnement fiable pour les différentes utilisations du bois. Que ce soit pour la confection du papier, la fabrication des différents éléments de menuiserie ou encore le façonnage du bois destiné à la construction, plus de 5 millions de mètres cube de bois sont utilisés chaque année par l’industrie. Malgré tous ces progrès, le réservoir disponible ne reste que partiellement utilisé. En effet, la consommation pourrait être quasiment doublée en considérant la ressource produite annuellement. Concernant plus spécifiquement le bois de construction, ce matériau offre de très nombreux avantages. La possibilité de pré fabriquer de nombreux éléments, par exemple, améliore grandement les conditions de travail et le temps d’intervention sur site et réduit les coûts. Outre la chaleur et le confort qu’apporte une structure en bois, son faible poids facilite grandement toute la phase de transport des matériau. Cette caractéristique le rend très adapté à des projets de surélévations notamment, où le poids des structures est un paramètre essentiel. À cela s’ajoute un argument de poids : la pérennité ! En effet, si le matériau est maintenu dans un environnement sec, sa durabilité peut atteindre plusieurs siècles : ce qui n’est pas négligeable, particulièrement d’un point de vue économique. Pour finir, l’aspect écologique intervient encore une fois en faveur de ce type de construction. En comparaison avec d’autres matériaux, le béton notamment, les émissions de CO2 inhérentes à la construction d’un ouvrage en bois sont bien inférieures. Sans parler du fait que toutes cette industrie a pour intérêt de maintenir une certaine quantité de surfaces forestières sur le territoire, celles-ci participant à l’amélioration de la qualité de l’air. Pour toutes ces raisons, le bois s’impose comme un candidat plus que viable pour devenir l’un des acteurs principaux dans la construction de demain. Le rapport ci-après présente un Projet de Master dont le sujet est la conception ainsi que le dimensionnement d’un immeuble d’habitation en bois. Le projet de Master est la dernière étape avant l’obtention du diplôme d’ingénieur civil EPFL. Le but est de proposer la variante la plus optimale au niveau de la conception et de la mise en place. La solution proposée devra respecter toutes les règles propres à la construction en Suisse et satisfaire les exigences fonctionnelles relatives aux conforts, notamment phoniques et thermiques. Ce travail s’effectue au semestre d’automne de l’année 2017 sous la tutelle du professeur Johannes Natterer. Les acquis des neuf semestres de cours théoriques antérieurs à cette étude seront utilisés ainsi que les documents techniques mis à disposition tels que les normes SIA.


Advisor(s):
Natterer, Johannes
Year:
2018
Laboratories:




 Record created 2018-03-12, last modified 2019-03-17

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)