Villa Eupalinos

Toute lecture ou analyse de la villa Eupalinos ne peut pas ignorer la relation exceptionnelle entre ces deux éléments d’une composition unique. Depuis sa position, et grâce à sa forte symétrie et à son caractère classique, la villa commande la géométrie d’un aménagement qui, sans elle, perdrait son sens. Elle est à la tête de l’axe de symétrie principal de la partie orientale du parc, celle qui est plus fortement caractérisée par une géométrie régulière, typique des jardins à l’italienne. L’expansion à l’ouest est cependant plus souple et proche des aménagements à l’anglaise ; longeant le ruisseau, elle accompagne la ligne de frontière entre les communes de Pully et Lausanne et contrebalance la géométrie plus stricte de la partie est. Tous ces éléments sont indissociables et trouvent, chacun, leur référence principale dans la villa qui est le pivot de la composition générale ; grâce à elle, ils sont amenés à former un ensemble de caractère unitaire. La villa Eupalinos est essentiellement un volume unique – le porche d’entrée et la loggia n’étant que des appendices. Elle se rapproche davantage de certains pavillons néo-classiques que de la maison de maître. Des premiers, elle emprunte la qualité des façades plutôt simples avec des corniches et, par conséquent, des ombres peu prononcées. L’accent mis sur l’élémentarité du volume unique et sur la symétrie démontre la volonté d’atteindre une forme parfaite. Le développement en hauteur cependant, dû à l’introduction d’un attique de dimensions considérables, affecte les proportions du pavillon néo-classique. Les oculi de l’attique trouvent pourtant leur origine formelle dans les médaillons des façades des bâtiments classiques. L’importance accordée à la symétrie du dessin des façades est si forte qu’elle impose des contraintes à la distribution des espaces internes, que l’œuvre d’inspiration moderniste de Von der Mühll a finement complétés par la suite. Les simplifications apportées au projet initial soulagent la villa de certains signes trop antiquisants et lui apportent un caractère plus moderne, plus proche de son temps. Le maître de l’ouvrage souhaitait sans doute disposer d’une demeure d’envergure, représentative de son statut social et, à cette époque-là, en Suisse spécialement, la plupart des bâtiments représentatifs faisaient appel aux styles classiques. Dans son ensemble, la villa est représentative de différents aspects de la création artistique et architecturale d’une époque de transition dont elle reflète les influences, et témoigne par conséquent, de la genèse complexe d’un édifice né des aspirations d’un artiste rentier, des plans d’un architecte-entrepreneur et des efforts d’un jeune représentant du modernisme. Et c’est justement dans la coexistence de ces différentes influences, voire même de ces tensions, que la villa trouve une importance toute particulière, à savoir celle d’un témoin significatif de la culture lausannoise de l’époque et de ses relations intenses avec la ville de Paris, lorsque celle-ci était un emblème de la modernité. Outre son importance en tant qu’élément incontournable du parc, la villa Eupalinos possède aussi une valeur intrinsèque, tant par rapport à la production architecturale de l’époque que par ses aménagements intérieurs Art déco de grande qualité. De fait, elle est une réalisation singulière dans le panorama architectural des années 1920 en région lausannoise.


Année
Jun 20 2018
Mots-clefs:
Laboratoires:




 Notice créée le 2018-03-09, modifiée le 2019-06-19


Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)