Conception d’un entrainement électrique pour une sonde aquatique autonome

Une meilleure compréhension des systèmes aquatiques passe par une intensification des mesures sur le terrain. Dans les lacs, la surveillance de la qualité des eaux est typiquement effectuée grâce à des sondes (température, turbidité, oxygène, fluorescence, …) qu’un opérateur descend puis remonte à travers la colonne d’eau. Dans le cadre du développement de sondes autonomes, le laboratoire de physique des systèmes aquatiques (APHYS) et le laboratoire d'actionneurs intégrés (LAI) cherchent à concevoir un entraînement électrique à très basse consommation permettant de réguler la profondeur de plongée d'une sonde. Dans ce projet, il est demandé à l'étudiant d'effectuer une étude de faisabilité pour des entraînements permettant de déplacer l'une de ces sondes de la surface de l'eau au fond du lac. Une attention toute particulière doit être apportée à la consommation énergétique de cet entraînement puisque le système doit être capable d'effectuer plusieurs cycles de plongées et remontées, restant ainsi plusieurs mois sans intervention externe. La définition exacte du cahier des charges se fera en tout début de projet, en discussion avec les différentes parties. En plus de la gestion énergétique, l'encapsulation du système pour assurer son fonctionnement dans un milieu hostile tel que les profondeurs d'un lac fera l'objet d'une attention toute particulière.


Advisor(s):
Besuchet, R.
Köchli, Christian
Bouffard, D.
Perriard, Yves
Year:
2014
Laboratories:


Note: The status of this file is: Involved Laboratories Only


 Record created 2018-02-05, last modified 2020-04-20

THUMBNAIL:
Download fulltextGIF (ICON)
icon-180:
Download fulltextJPG (ICON-180)
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)