Infoscience

Journal article

Contraintes aux soudures longitudinales des blindages sous l'effet de l'anisotropie du rocher et des imperfections géométriques

L’utilisation des aciers à haute-résistance permet de concevoir des blindages plus fins pour les puits et galeries blindés en charge des aménagements hydroélectriques. Cependant, ces aciers, bien que présentant une meilleure résistance élastique sous tension, ne sont en général pas plus résistants à la fatigue que les nuances d’acier plus basses lorsqu’ils sont soudés. Dans le contexte changeant du marché électrique européen, les conditions opératoires deviennent de plus en plus extrêmes pour les aménagements hydroélectriques, et plus particulièrement pour les aménagements de pompage-turbinage, qui opèrent pour balancer le réseau. Pour l’estimation de la durée de vie à la fatigue des blindages, les contraintes structurelles et locales aux soudures doivent être connues. En vue de cette analyse, cet article présente une méthode de calcul efficace de ces contraintes aux soudures longitudinales des viroles en acier, notamment en tenant compte des imperfections géométriques et de l’interaction avec une roche anisotrope.

Related material