Infoscience

Student project
n/a

L'abbaye d'anthropocène, infrastructure d'extraction de calcaire (VS)

L'ANTHROPOCÈNE: n. m. - 2002; de anthro- et -cène, géol.: définit une activité de l'espèce humaine qui constitue une nouvelle force géologique à même de transformer la lithosphère. Coupler les systèmes constructifs des anciens à la puissance des machines permet de trouver la durabilité, plus que dans un cube en polystyrène extrudé, dans la conception d'une ossature habitable, inaltérable, indestructible, en pierre massive. Cette ossature traverse le temps. Car son plan, neutre, contient successivement sa propre édification puis une infrastructure d'exploitation du calcaire noir du site. Cet archétype implanté dans la “carrière des Andonces” façonne son contexte à l'habitation humaine par un chantier d'anthropocène pour lutter contre la paranoïa du déclin énergétique à travers des techniques archaïques plutôt qu'une fascination technologique. Cette abbaye abrite trois ouvriers spécialisés qui exploitent durant trois mois la carrière pour constituer un stock de trois ans. L'itinérance des carriers permet un taux d'utilisation des machines de 80 % contre 20 % dans l'hypothèse d'une exploitation continue. Extraire la roche offre aux résidents de cette “charpente de pierre”, le spectacle dadaïste d'une topographie qui se meut sous la force des hommes et des machines. Cette tour de Babel mesure le temps historique: au déclin de l'anthropocène le chantier du gros-oeuvre cesse, pour dater précisément l'avènement d'une nouvelle ère de l'espèce humaine.

Related material