Infoscience

Student project
n/a

“La Croix”, un monastère pour deux communautés dans le Jura vaudois

Issu de l'étude menée au premier semestre sur l'architecture de l'idéologie et du sacré, le projet s'intéresse à la cohabitation de deux communautés aux modes de vie, croyances et pratiques bien différents. C'est sur le site de la Ronde Noire au-dessus d'Yverdon que s'implantent en un même projet une communauté monacale et un internat de réinsertion et formation professionnelle pour jeunes hommes. Le lieu, isolé, n'est accessible en voiture que sept mois sur douze et le site jouit d'une vue magnifique sur le massif du Jura. Le projet esquisse l'association de ces deux entités. Les moines enseignent aux jeunes un métier d'art et de patience, tandis que ces derniers contribuent à la production et aident à la vente des garde-temps. Le système entier s'agence autour de la croix centrale, qui réunit les éléments de vie commune. L'aile orientée au Nord accueille l'atelier d'horlogerie que partagent les jeunes et les moines et, sur l'axe transversal Nord-Sud, on trouve la bibliothèque, les salles de cours ainsi que le réfectoire, lieu du partage caractéristique au monastère. A cette croix se rattachent ensuite les espaces plus petits, plus privés. Chaque communauté s'organise de manière concentrique et autonome autour de patios, un cloître pour les moines et une cour pour les jeunes. Chacun bénéficie d'une chambre individuelle offrant intimité et échappée sur le paysage environnant. L'église s'érige en point de repère pour le visiteur ou le marcheur, qui peut librement assister aux offices et jouir du troisième jardin, narthex à ciel ouvert du complexe.

Related material