Infoscience

Report

La maison Morand-Pasteur à Saillon

La maison Morand-Pasteur a été édifiée en 1936 par l’architecte Alberto Sartoris. Connue internationalement en raison de la personnalité de son concepteur qui s’est attaché tout au long de sa vie à la promouvoir, elle constitue une de ses rares œuvres construites fidèles aux préceptes de l’architecture rationnelle. En août 2016, les Archives de la construction moderne ont été contactées par la famille propriétaire de la maison depuis 1946. Afin de valoriser l’édifice, celle-ci souhaitait disposer d’une étude documentant sa construction ainsi que les transformations qui y avaient été apportées. S’appuyant sur les états successifs du projet et les photographies conservées dans les archives de l’architecte, l’étude a mis en évidence que, malgré le redimensionnement du programme et les modifications ultérieures, la maison reflète toujours les aspirations plastiques de son auteur. En effet, l’imbrication des volumes, les éléments architecturaux comme le toit plat, la terrasse, la loggia et la pergola sont toujours présents. Cependant, par le recours à d’autres sources et l’analyse in situ, l’étude a aussi montré que certains choix de l’architecte avaient été rapidement mis en cause ; ainsi, le vestibule, dont l’absence représentait une innovation spatiale, a été rétabli dans la décennie qui a suivi l’achèvement des travaux, en raison probablement des usages sociaux locaux et très certainement des conditions climatiques. Ce mandat a aussi fourni l’occasion d‘aborder un champ de recherche jusqu’ici peu étudié chez Sartoris, à savoir la relation entre le maître de l’ouvrage et l’architecte.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material