Les médiations sociotechniques de l’observation en ligne. Analyse réflexive et comparative de deux projets de collecte de traces d’utilisateurs de réseaux sociaux et de mondes virtuels.

Cette communication a pour but de questionner les médiations (Callon, Latour, Akrich) qui transforment un processus d’observation en ligne dès lors que l’on mobilise des outils numériques tels que des bases de données (Hine, 2006). Nous réaliserons une analyse réflexive à partir de deux projets auxquels nous avons participé. Le premier est un outil de tracking, que nous avons développé pour analyser les pratiques spatiales des avatars du monde virtuel Second Life. Le second est une recherche exploratoire à partir de tweets et de posts Facebook collectés grâce à une plate-forme d’analyse du Web et des réseaux sociaux développée au sein de notre équipe. Nous porterons une attention particulière aux modalités organisationnelles de ces deux projets. Nous montrerons que la délégation de tâches techniques à des experts, qui suppose une plus grande fiabilité et robustesse des outils utilisés, implique un travail d’articulation et de négociation (Strauss, 1988) afin de maîtriser l’influence des outils de recherche sur les données collectées et l’orientation de la recherche (Ravetz, 1972, p. 89). Nous soulignerons le besoin d’expliciter (Boullier, 2016) chaque étape de ce type d’observation en ligne afin de produire les conditions nécessaires à la réplication et à la validation des méthodes employées et du savoir constitué.


Presented at:
Colloque de l'automne de l'Association pour la recherche qualitative (ARQ), Observer les pratiques et les acteurs en situation : réflexions sur des démarches d'observation multi-situées, équipées ou en ligne, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada, October 28, 2016
Year:
2016
Laboratories:




 Record created 2017-03-27, last modified 2019-03-17

External link:
Download fulltext
URL
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)