Infoscience

Student project
n/a

La mémoire des ruines. Un centre d'interprétation au village de Valchevrière, Vercors, France

Le Vercors, massif montagneux des Préalpes françaises, fût un haut lieu de la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. Forteresse naturelle et terre d'accueil des opprimés et opposants au régime collaborationniste, le Vercors conserve les nombreux stigmates des combats pour la Libération et la répression qui les accompagnèrent. C'est au travers de multiples structures commémoratives que le Site National Historique de la Résistance veille à préserver et vivifier ces lieux, tissant ainsi une toile tragique évoquant les scènes d'un drame dont il convient de faire perdurer la trace. Dans une logique de continuité, l'intervention s'implante sur le site des ruines du village de Valchevrière, hameau martyr abandonné depuis son massacre et son incendie par les Allemands à l'été 1944. Ce site symbolique, illustrant parfaitement le «paysage de guerre clandestine», est aujourd'hui en train de disparaître matériellement. L'enjeu fondamental du projet vise alors à se questionner sur le sens à donner à cette «exaltation du souvenir et de la mémoire» afin de prévenir son oubli, tout en laissant aux ruines elles-mêmes le soin d'évoquer l'Histoire. En s'appuyant sur les éléments caractéristiques du site, le projet s'apparente à un temps d'arrêt, un instant prélevé qui offre au visiteur un cheminement séquencé d'espaces d'exposition et de lieux de contemplation s'ouvrant sur des points de vue précis qui permettent de dévoiler les richesses de ce lieu au tragique pouvoir d'évocation, et ainsi garantir la valorisation de son passé.

Related material