Infoscience

Student project
n/a

Le delta du fleuve Rouge, un territoire productif à deux vitesses

Le delta du fleuve Rouge s'organise historiquement en clusters de villages de métiers répondant à une demande de production artisanale en complément à l'économie rizicole. Ces clusters constituent une alternative au délaissement des campagnes et à la croissance non contrôlée des zones périurbaines des grandes villes, représentant ainsi une forme de résilience à la pression foncière liée à la métropolisation de la région. Cette forte capacité de reconversion, fondée sur un système semi-informel, a permis à beaucoup des 19 millions d'habitants du delta de rester dans leurs villages d'origine et d'y développer une activité économique largement plus rentable que l'agriculture. Aujourd'hui, avec le développement industriel, les villageois sont mis en situation de concurrence et réduisent donc leurs coûts de production en utilisant des machines obsolètes et en étendant leur espace de production sur les espaces agricoles. Le diagnostic est alarmant: pollution de l'eau et de l'air, saturation des espaces résidentiels, perte de surfaces agricoles au profit de zones industrielles ... Dans ce contexte, il est difficile de penser la cohabitation entre agriculture et petites industries quand la complémentarité ancestrale entre activités agricoles et artisanales est mise en danger. Le projet démontre la viabilité des clusters comme entités urbaines, désormais perçus comme incapables de s'adapter ou de pouvoir organiser une meilleure cohabitation entre espaces de production et vie villageoise.

Related material