Infoscience

Student project
n/a

Un espace transfrontalier pour la ville du Locle et l'agglomération urbaine du Doubs. Link up_connecteur social et urbain (NE)

Depuis plusieurs décennies, le trafic pendulaire n'a cessé d'augmenter en Suisse, ce au-delà des frontières. Le pays a vu le nombre de ses travailleurs frontaliers passer de 160'000 en 2002 à 277'000 en 2013, notamment par la signature de l'accord sur la libre circulation des personnes en 2002 et l'acceptation des accords de Schengen en 2008. On tend donc à ne plus considérer les frontières comme des barrières, mais plutôt comme des lieux facilitant les relations et flux entre pays limitrophes. Partant de cette considération, l'étude s'est plus spécifiquement intéressée à la situation de la ville du Locle. Concentrant plus de 8'500 emplois et 25'000 emplois pour sa voisine La Chaux-de-Fonds, les deux villes représentent un pôle économique important pour “l'agglomération urbaine du Doubs” et plus largement pour “l'arc jurassien”. Bien qu'attractive pour ses emplois, la ville du Locle reste un lieu de travail ou de transit pour la plupart des 25'000 véhicules qui la traversent chaque jour. L'objet de cette étude interroge donc le rôle social plus important qu'elle pourrait jouer à l'avenir au sein de son agglomération, afin de devenir lieu d'échange et de rencontre pour ses habitants et travailleurs, plus spécifiquement à travers la création d'un projet de connecteur social et urbain, captant et reliant diverses formes de mobilité sur le site. Plus globalement, le projet vise à rapprocher les villes de cette agglomération par l'amélioration de son réseau de transports publics.

Related material