Infoscience

Student project
n/a

Les sentinelles de la Sarraz. Des logements adaptés au pied du bourg (Lausanne, VD)

Quels sont les projets de nos aînés? Quels sont leurs rêves? A un certain âge, il semble que ces questions n'ont plus le droit d'être posées. Pourtant, il n'y a pas de limite d'âge à se projeter, à se réinventer. Nous oublions bien trop souvent que le troisième âge ne se résume pas aux seuls mots de retraite et d'ennui de santé, mais au contraire que ces évènements peuvent être les moteurs d'un nouveau projet de vie, d'un autre mode d'habiter. Et nos aînés sont nombreux à choisir d'être les acteurs de cette troisième période de leur vie. Ils ont laissé derrière eux leurs maisons familiales, périurbaines, ont cherché des logements plus petits, plus pratiques, mieux connectés pour pallier les difficultés du grand âge. Des logements protégés de Renens aux communautés de la ville de Berne, ces formes d'habitats “intermédiaires” sont diverses mais partagent des problématiques communes. Ainsi nourri des témoignages de nos aînés, le projet prend forme à la Sarraz. Renouant avec les anciennes traces de la ville, ce projet d'habitat adapté réanime le profil dansant et le cheminement du mur de fortification. Tandis que sa ligne calme laisse voir les façades anciennes si emblématiques de cette bourgade. Accolé aux flancs du bourg, cet ensemble vient alors étoffer la ville, offrant à nos aînés une maison où ils puissent se sentir libres d'aller et venir, où la petite échelle ainsi que la multiplicité des seuils partagés restent les clés de la convivialité.

Related material