Pas si "bad", le "Big data"

Le "Big Data" est communément associé à lexploitation de volumes massifs de données que nous générons, souvent à notre insu. En utilisant son téléphone mobile, en communiquant sur les réseaux sociaux, en questionnant des moteurs de recherche, ou encore en faisant des achats en ligne. Les objets que nous manipulons (véhicules, appareils électroménagers, cartes à puce, etc.) produisent aussi de nombreuses données exploitables. Si les craintes datteinte à la vie privée donnent une connotation négative au concept de "Big Data", celui-ci présente aussi des aspects positifs. Par exemple en épidémiologie pour traquer des virus, ou en urbanisme pour améliorer le fonctionnement des villes ("smart cities"). Et si le "Big Data" cachait plus de bons côtés quil nen a lair ?


Presented at:
Cafés scientifiques UniNE, Université de Neuchâtel (UniNE), Neuchâtel, November 18, 2015
Year:
2015
Laboratories:




 Record created 2015-11-15, last modified 2018-09-13

External link:
Download fulltext
URL
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)