A la reconquête des rives urbaines

L’observation des villes met en évidence le lien que celles-ci entretiennent avec l’eau. Lieux d’échange par excellence, de nombreuses cités ont été construites en vue de bénéficier des multiples possibilités de circulation, de transport de marchandises, de production énergétique ou alimentaire ou, plus récemment, d’activités récréatives offertes par les bords de mers, lacs, fleuves et rivières. Yverdon-les-Bains, dont le nom est intrinsèquement lié à l’eau, n’échappe pas à cette règle. Sur le secteur Gare-Lac, mélange de bâtiments en quête d’affectation, de terrains vagues et d’usines en déshérence, la présence de l’eau - malgré la série de contraintes qu’elle génère - représente toujours un atout particulièrement appréciable. Dans le contexte actuel de concurrence croissante entre territoires urbains, les fronts de fleuves et de lacs, autrefois délaissés, revêtent en effet une importance cruciale en termes de valorisation paysagère et de regain d’attractivité. A des degrés variables, les huit visions élaborées dans le cadre de l’atelier du Prof. Emmanuel Rey pour ce site et présentées dans l'ouvrage Urban Recovery s’inscrivent dans cette thématique de réconciliation de la ville avec l’eau et de reconquête des rives urbaines.


Editor(s):
Rey, Emmanuel
Published in:
URBAN RECOVERY, 19-26
Year:
2015
Publisher:
Presses Polytechniques et Universitaires Romandes
Laboratories:




 Record created 2015-10-19, last modified 2018-01-28


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)