Conception d'un entraînement électrique pour une sonde aquatique autonome

Une meilleure compréhension des systèmes aquatiques passe par une intensification des mesures sur le terrain. Dans les lacs, la surveillance de la qualité des eaux est typiquement effectuée grâce à des sondes (température, turbidité, oxygène, fluorescence, …) qu’un opérateur descend puis remonte à travers la colonne d’eau. Dans le cadre du développement de sondes autonomes, le laboratoire de physique des systèmes aquatiques (APHYS) et le laboratoire d'actionneurs intégrés (LAI) cherchent à concevoir un entraînement électrique à très basse consommation permettant de réguler la profondeur de plongée d'une sonde. Sur la base d'un cahier des charges défini par l'APHYS et affiné par le LAI dans le cadre d'un projet de semestre [1], il est demandé à l'étudiant de concevoir un entraînement électrique complet, en portant une attention particulière à sa consommation énergétique. L'encapsulation fera aussi l'objet d'une étude. Le principe retenu sera prototypé, puis caractérisé.


Advisor(s):
Besuchet, R.
Grivon, D.
Koechli, Ch.
Bouffard, D.
Perriard, Y.
Year:
2015
Laboratories:


Note: The status of this file is: Involved Laboratories Only


 Record created 2015-07-28, last modified 2018-11-26

n/a:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)