Infoscience

Report

L'accès au Paléofestival 2012, Premiers résultats d'une enquête web

Festival rock bien établi, le Paléo festival se déroule chaque année sur 6 jours, en juillet, attirant de plus en en plus de spectateurs venant de Suisse voire de France ou d’autres pays. Son succès actuel se traduit par des difficultés croissantes d’accès physique aux lieux. Le point de départ de cette étude et de l’enquête qui y est associée part du double constat réalisé par l’équipe d’organisation du Paléo Festival. En premier lieu, et plus encore à l’occasion de l’exercice 2011 , les accès des festivaliers vers le site s’accompagnent d’une saturation et d’une congestion sur la ligne de train Nyon-St-Cergue, plus exactement entre les gares de Nyon et de l’Asse (lieu de déroulement de l’évènement). Les enjeux associés sont importants puisque cette saturation limite l’augmentation de la part modale des transports collectifs et porte en germe le risque de situations de crise et de mouvements de foule en cas de problème mécanique (par exemple) au niveau de l’offre. Le second point est de nature plus prospective. L’importance croissante des enjeux environnementaux incite les organisateurs d’évènements tels que le Paléo Festival à optimiser l’usage de la voiture particulière et, en particulier à trouver des solutions alternatives à l’autosolisme (usage de la voiture particulière sans passager), pour accéder au site des concerts. Des efforts ont déjà été réalisés par l’équipe d’organisation pour favoriser le recours au covoiturage. Pour autant, les résultats en termes d’utilisation de ce service sont restés pour le moment en deçà des attentes et les marges de manœuvre ne sont que faiblement connues.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material