Infoscience

Student project
n/a

Holon. Variations sur le bain (Tokyo, Japon)

Je pars de la maison. ; Dehors, un ciel d'hiver à Tokyo. Sans nuage. Je salue la voisine et commence à m'extirper du quartier; de ses rues tortueuses et des entre-deux étroits entre chaque maison. ; Dans ces villages dans la ville, la vie des habitants est partout. Un balai contre un mur, des plantes en pot posées dans la rue, des futons qu'on aère aux fenêtres. J'avance et peu à peu la rue s'anime. Je croise un groupe de jeunes hilares en Yukatas et en pantoufles. Je suis surpris mais l'excentricité est ordinaire dans ce quartier. Aux abords de l'avenue d'Omotesando, le vacarme de la mégapole commence à se faire entendre. Je sors de mon quartier et prend part à la ville bruyante et clignotante. ; Je retrouve Jun et ses amis. Je suis incrédule: on retourne au cœur de mon quartier pour passer la soirée au bain. Ils m'expliquent: il y a un nouveau lieu. Cinq en fait. Ca vient d'ouvrir. Des bains où passer la soirée entre jazz acoustique, exposition et salon de lecture. L'idée m'est inhabituelle mais ne les choque pas vraiment. Eux qui ont grandi ici, entre Shibuya, Yoyogi koen et Shinjuku. Nous sommes à deux pas de chez moi et je découvre cette construction noire. Presque anonyme et pourtant évidente maintenant que je la remarque. De là où je suis j'en aperçois une autre. Noire elle aussi. Brûlée. Je me demande si ce sont les bains de lecture. Je suis curieux; je reviendrai seul. Ce soir nous allons au sento pour une jam et je ne sais pas à quoi m'attendre. ; Je rentre. ;

Related material