Infoscience

Student project
n/a

Une friche ferroviaire comme potentiel urbain et social (Beyrouth, Liban)

Beyrouth est aujourd'hui une ville dense et encombrée dans laquelle le moindre vide se transforme directement en parking ou autre espace résiduel. Cela se fait au détriment de l'espace public qui se voit réduit alors qu'il est un enjeu important dans une ville géographiquement et socialement fragmentée en multiples communautés vivant dans des quartiers différents, emprunts chacun d'une identité forte. La mobilité est dans ce cas-là un générateur important d'échanges et permet de créer des connexions qui engendrent un espace public, qui s'affranchit de la géographie morcelée de la ville et des communautés. Il existe une friche située sur le tracé de l'ancienne ligne ferroviaire qui possède un grand potentiel urbain et social car il s'agit d'un vide continu et non occupé, qui traverse la ville du Nord au Sud à travers des quartiers aux natures religieuses et socio-économiques extrêmement différentes. Le projet propose de reconvertir cette friche ferroviaire en une ligne de mobilité douce ponctuée de différents pôles contenant des équipements sportifs, commerciaux, culturels et éphémères. Cet axe deviendrait donc un espace public capable d'agir comme connecteur entre différents lieux et différentes populations. La première phase de projet consiste en l'élaboration d'un master plan englobant le tracé de la ligne ainsi que l'emplacement des divers équipements qui l'égrènent. Dans un deuxième temps, deux des pôles seront choisis et plus amplement développés: un pôle sportif et un pôle culturel.

Related material