Infoscience

Journal article

La drosophile : un modèle pour l'étude de la réponse immunitaire innée

Les insectes possedent des mecanismes de defense contre les infections tres efficaces - fondes sur des reactions cellulaires et humorales - qui ont vraisemblablement contribue a leur succes evolutif. Les reactions cellulaires impliquent les hemocytes qui participent a l' encapsulement ou a la phagocytose des particules etrangeres. Le volet humoral consiste, d' une part, dans l' activation de cascades proteolytiques (coagulation et melanisation) et, d' autre part, dans la synthese de peptides antimicrobiens. Plusieurs voies de regulation gouvernent l' expression des genes codant pour les peptides antimicrobiens; l' une d' elles, la voie Toll, presente de fortes similitudes structurales et fonctionnelles avec une voie de transmission du signal qui, chez les mammiferes, gouverne l' expression des genes de la reponse immunitaire. Cette voie de transmission du signal est donc une cascade evolutivement tres ancienne impliquee dans les mecanismes de defense des eucaryotes ; des similitudes frappantes existent entre la reponse antimicrobienne de l' insecte et la reponse innee non adaptative des mammiferes.

Related material