Infoscience

Conference paper

Quartiers symbiotiques : augmenter le potentiel d'autonomie énergétique à l'échelle locale

Dans un contexte marqué par l’élaboration croissante de stratégies visant au développement durable de l'environnement construit, la réduction de la consommation énergétique apparaît comme un enjeu prioritaire. Parmi les multiples approches envisageables, le développement de quartiers symbiotiques, en transposant les outils de l'écologie industrielle au domaine de la planification urbaine, offre des perspectives novatrices et prometteuses. Cette démarche prend en considération non seulement les enjeux énergétiques relatifs aux secteurs de l'habitat et des activités, mais également aux infrastructures, à la mobilité et à l’alimentation. S’inscrivant dans l’émergence de cette vaste thématique, le présent article permet de mettre en exergue quelques résultats intermédiaires issus d’une recherche menée conjointement à l’EPFL et à l’UNIL dans le cadre du "Collaborative Research Program on Science and Society (CROSS)".

    Reference

    • EPFL-CONF-190580

    Record created on 2013-11-18, modified on 2016-08-09

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material