Infoscience

Journal article

Après lésion droite: somatoparaphrénie

Ce travail est une revue des 56 patients publiés dans la littérature scientifique, présentant, à la suite d’une lésion cérébrale, un délire affectant la partie controlésionnelle du corps ou somatoparaphrénie. Cette pathologie a été décrite, hormis quelques exceptions, chez des patients atteints d’une lésion cérébrale de l’hémisphère droit, avec déficits moteurs, sensitifs et négligence spatiale unilatérale. La somatoparaphrénie est souvent caractérisée par la sensation de non-appartenance des parties gauches du corps. Ce délire peut s’observer en l’absence d’anosognosie pour l’hémiplégie ou de négligence corporelle. Les déficits de la sensiblité tactile et du champ visuel ne semblent pas être essentiels pour la survenue de ce symptôme. En revanche, le déficit de la proprioception paraît jouer un rôle important. Le plus souvent, la somatoparaphrénie est associée à des lésions sous-corticales étendues de l’hémisphère droit ; les lésions uniquement antérieures sont rares. Des mécanismes pathologiques différents peuvent être impliqués, comme une perturbation de la représentation du corps et des déficits d’intégration multisensorielle. Une observation importante est la fréquente association entre somatoparaphrénie et négligence unilatérale pour l’espace extracorporel, suggérant une distinction floue entre les objets corporels à savoir les différentes parties du corps du sujet et les objets extracorporels, c’est-à-dire les parties du corps des autres personnes et les objets non corporels.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material

Contacts

EPFL authors