Infoscience

Book Chapter

Localisation résidentielle et activités quotidiennes, pieds joints ou grand écart ?

La littérature en études urbaines aborde largement la notion de ségrégation, qui renvoie généralement à la spécialisation sociale des espaces résidentiels. Alors que la mobilité quotidienne s’affirme comme clé de voûte des systèmes urbains contemporains, elle n’est que très peu mobilisée pour la compréhension des phénomènes ségrégatifs. En considérant les lieux de vie des citadins, construits autour des activités et articulés par la mobilité quotidienne, nous questionnons l’entre-soi et l’exclusion sur une base individuelle plutôt que sur celle des ménages (sans ignorer pour autant l’influence du ménage sur les comportements de chacun de ses membres). Le domicile est un point d’ancrage autour duquel s’organisent emplois du temps et activités. A l’échelle temporelle de la journée, ce pied à terre est fixe. L’autre pied (travail pour les actifs, école pour les jeunes, achats, loisirs, etc…) est tantôt proche, tantôt bien éloigné du premier. Le rapport à l’espace urbain entretenu par chaque citadin renvoie alors à une manière de vivre la ville à pieds joints ou de faire le grand écart. Les comportements effectifs des citadins servent de base à cette recherche, dans laquelle deux groupes atypiques de citadins sont considérés : toutes les activités des premiers sont concentrées dans un espace correspondant à 10 minutes au plus autour du domicile et les seconds ont effectué au moins un déplacement de plus de 45 minutes. En répondant aux question où ? (domicile et activités) qui ? (caractéristiques socio-démographiques et économiques) comment ? (modes de transports utilisés) et pourquoi ? (programmes d’activités et motifs des déplacements), nous proposons une approche enrichie de la ségrégation urbaine dans trois villes situées dans des contextes de développement très contrastés : Niamey (Niger), Puebla (Mexique) et Lyon (France).

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material

Contacts

EPFL authors