Infoscience

Journal article

Les systèmes de vélos libre-service expliquent-ils le retour du vélo en ville ?

Depuis 2005, de nombreuses villes françaises et européennes ont opté pour un système de vélos en libre service (VLS). Ce succès doit beaucoup à la réussite des Vélo’v lyonnais, qui ont participé à l’évolution de l’image et des pratiques du vélo en ville. Pour autant, si le vélo semble retrouver ces dernières années une place en ville, le doit-on au développement et à la multiplication des VLS ? Avec ou sans ce système, qu’en est-il aujourd’hui de la pratique du vélo en ville ? Pour répondre à ces questions, l’exposé commence par une revue de la littérature sur la place du vélo en ville, quelques réflexions et enseignements tirés des expériences variées de mise en service de systèmes de VLS sont évoqués. La seconde partie porte sur les cas lyonnais et lillois. Au travers des données des enquêtes-ménages 1995 et 2008 pour Lyon et 1998 et 2006 pour Lille, un point est fait sur l’évolution mesurée de la pratique du vélo dans les deux agglomérations, sachant qu’il n’y a pas de système de VLS mis en place dans la seconde. Dans les deux villes, ce travail révèle une importance croissante des populations favorisées parmi les cyclistes urbains et une reconcentration de la pratique du vélo dans les zones denses. Les VLS s’inscrivent dans ces tendances et les favorisent, mais ne doivent pas devenir pour autant la panacée des politiques en faveur du vélo en ville.

Fulltext

Related material

Contacts

EPFL authors