Infoscience

Presentation / Talk

Nouvelles technologies de télédétection pour la caractérisation de l’environnement urbain

La télédétection présente de nombreux avantages pour caractériser l’environnement urbain. De nombreux types de capteurs - satellites ou aéroportés - sont aujourd’hui à disposition et permettent d’obtenir des informations précieuses capables d’enrichir nos connaissances dans plusieurs domaines de recherche liés au milieu urbain. Certains produits sont aujourd’hui gratuits - comme Landsat - , mais ils sont limités par une résolution spatiale relativement grossière, et il n’est pas possible de choisir librement la période d’acquisition. D’autres sont très performants, avec une très haute résolution spatiale et le choix de la période d’acquisition, mais le coût qui en résulte est élevé (Worldview II par exemple). Dans le cadre d’études en milieu urbain, on a souvent besoin de caractériser des surfaces restreintes par rapport à la large étendue couverte par une image satellite. C’est souvent le cas également pour des recherches menées en milieu naturel à l’échelle locale. Souvent on souhaiterait pouvoir bénéficier d’un système d’acquisition plus souple et moins onéreux qui permette d’acquérir l’image de la zone souhaitée uniquement. C’est ce que permet d’offrir un nouveau système à mi chemin entre la robotique bio-inspirée et la micro-ingénierie, composé d’un mini-drone autonome et d’un système de navigation et équipé d’une caméra haute résolution. Le drône (500 grammes) est capable de prendre des photos à très haute résolution automatiquement en fonction de points de cheminement GPS définis par l’utilisateur. Avec une résolution spatiale pouvant aller jusqu’à 4cm par pixel (en fonction de l’altitude de vol), il est possible d’utiliser ce système pour produire des modèles numériques d’altitude par photogrammétrie et les multiples variables dérivées comme l’orientation, la pente, le rayonnement solaire, la température, des indices de protection, etc. En parallèle, pour l’analyse d’image, il est possible d’exploiter pour l’instant 3 bandes de base (RVB) ainsi que d’une bande dans le proche infrarouge ce qui permet de calculer l’indice de végétation NDVI.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material