Infoscience

Student project
n/a

Tunis - Marine, trait d'union hydrophile. Un parc urbain ouvert sur la Méditerranée

Ville en métamorphose, Tunis voit à travers son environnement aquatique une possibilité d'acquérir une nouvelle identité. Située au cœur de la capitale, la lagune représente des enjeux extrêmement importants. Ainsi de nouveaux “mégaprojets” urbains, privatisent les terrains autour de la lagune et tournent le dos au reste de la capitale. Une double fragmentation s'opère tant au niveau urbain que social. Suite aux projets de remblayage, qui ne cessent de voir le jour autour de la lagune, le canal représente aujourd'hui l'unique élément stable de ce système aquatique. Aujourd'hui désaffecté, le site de l'ancien port industriel se situe à la jonction du centre ville et des berges Nord et Sud. Toutefois, ce lieu se trouve être séparé du centre par le viaduc autoroutier reliant le Nord et le Sud. Cette infrastructure génère une grande faille qui fragilise le tissu urbain et coupe la relation de la ville avec la mer. Comment imaginer une esplanade urbaine ouverte sur la mer et le paysage invitant au voyage et à la rêverie? Notre projet cherche à offrir à la ville une relation stable avec son environnement aquatique. Un parc comme trait d'union à la fois entre: la ville et la mer, et des tissus urbains disparates. Nous proposons ainsi de redéfinir l'arrivée du canal, créant une grande place d'eau, en y projetant un parc urbain redéfinissant le rivage. Nous cherchons ainsi à ramener l'eau dans la ville. Une toiture accrochée sous les viaducs propose d'annuler l'impact actuel de ceux-ci. Cette grande voilure offre une couverture à l'ensemble de la ville: accueillant des programmes tel qu'un marché, des scènes musicales et des lieux de détente. Nous imaginons ainsi un parc qui, à l'échelle de la nouvelle métropole, sera considéré comme un site majeur, un nouveau point névralgique, un espace public dédié à l'ensemble de la ville.

Related material