Infoscience

Student project
n/a

Restructuration des abords du lac Thiouroure, Wakhinane-Nimzatt, Guédiawaye, Dakar, Sénégal

Un sénégalais sur deux est urbain, un urbain sur deux est dakarois ; la capitale ne digère pas cette croissance rapide, combinaison de l'exode rural et d'un taux de natalité élevé, assiste au développement de quartiers n'ayant fait l'objet d'aucune planification dans sa périphérie. À Wakhinane-Nimzatt, commune d'arrondissement du département de Guédiawaye dans la région de Dakar, l'occupation des abords du lac Thiouroure ne débute qu'avec les sécheresses des années 70. Ces terres originellement exploitées pour la culture maraîchère se sont alors urbanisées. À l'inverse, les changements climatiques actuels engendrent une augmentation des pluies en période d'hivernage, et la population de cette dépression inter-dunaire subit, depuis quelques années, d'importantes inondations. La première composante et ligne directrice de la restructuration du site est donc l'eau. Projeter son étendue, permettre sa crue, son écoulement et réaménager autour tout un quartier, l'équiper et réinstaller ses habitants. Le peu de surface disponible suscite une densification du tissu urbain et nécessite alors une typologie de logements composant avec le contexte, les traditions et modes de vie d'une population «rurbaine», mesurant toute l'importance du rapport au sol, du fonctionnement familial et spatial et sa logique d'évolutivité.

Related material