Infoscience

Student project
n/a

Bâtir la limite de la ville: un centre sportif sur les rives du Besós (Barcelone, Espagne)

Le fleuve urbain n'est plus la barrière infranchissable d'autrefois : depuis une vingtaine d'années, la ville contemporaine commence à percevoir l'enjeu que représente la valorisation de ses berges fluviales et déploie de grands efforts pour en faire de nouveaux axes structurants. A Barcelone, le potentiel urbain de la rive droite du fleuve Besós s'exprime encore timidement : la récente promenade verte aménagée dans le lit du fleuve ne parvient pas à faire oublier le clivage existant entre les rives, accentué par le passage de la voie rapide non loin de la berge. Comment construire la rive droite du Besós ? Comment connecter le parc fluvial à son contexte urbain en dépit de l'enclavement dont souffre son lit ? Agir sur la totalité du tronçon du fleuve apparaît comme une étape essentielle de ce processus de mise en valeur: une stratégie urbaine permettra tout d'abord de cibler une série de lieux d'intervention qui tenteront de recoudre les liens entre la ville et le fleuve. Dans un second temps, une intervention à l'échelle du quartier profitera de la neutralisation de la voie rapide pour venir coloniser les berges et proposer un espace public continu, organisé selon un système de double niveaux répondant au mieux aux exigences d'accessibilité et aux nombreuses relations visuelles. Ce socle permettra d'accueuillir le projet de centre sportif, véritable bâtiment-interface entre les différents éléments de son contexte urbain.

Related material