Infoscience

Student project
n/a

Reprogrammation de la zone industrielle à l'embouchure de la Venoge (Vaud)

Dans quelle mesure un lieu peut-il servir de point de départ à un projet d'architecture ? L'identité d'un site est définie par les différents rôles qu'il a joués au fil des ans, ainsi que par son environnement naturel, comme la topographie et la végétation. Quand le site est amené à se régénérer, il convient évidemment de repenser sa fonction, sans toutefois ignorer l'évolution qui a su lui donner son caractère singulier. Le site des friches industrielles de St-Sulpice et Ecublens a la particularité de contenir à la fois un bon potentiel de développement, de par la libération de sa fonction industrielle, mais aussi de composer son identité avec des éléments en apparence antithétiques. En effet, il possède un caractère naturel lié à la Venoge, mais a également un rôle de porte d'entrée à la « cité universitaire » composée de l'EPFL et de l'université de Lausanne, un rapport étroit avec la route cantonale qui est un important axe de transport Est-Ouest, et une proximité avec le village de St-Sulpice. La proposition d'une chaire de développement durable, combinant les fonctions de la recherche, de la formation et de la sensibilisation, permet de combiner à l'intérieur d'un programme l'aspect nature au côté institutionnel engendré par la proximité de l'université. Dans ce cadre, les différents éléments identitaires offrent un potentiel d'interprétation et de mise en valeur du lieu qui permettent au nouveau projet de s'y inscrire avec force.

Related material