Infoscience

Student project
n/a

Extérieurs. Métamorphoses des rives de la Mutha et de la frange des villes (Pune, Maharashtra, Inde)

Pune se développe en deux villes caractérisées sur les deux bords de la rivière Mulha-Mutha. La ville grise est l'addition des couches historiques denses et compactes. La ville verte est planifiée, plantée, et bâtie selon des règles de retraits aux limites. Entre celles-ci reste un vide ou coule au centre la rivière canalisée. Des murets retiennent des couches topographiques s'échelonnant jusqu'à un mur-digue assurant les deux villes contre l'inondation. Il détient des caractéristiques intrinsèques créant des potentiels dans différents domaines. Géographiquement, il se situe à la jonction de deux villes. Cette zone, par ses ponts, représente un goulot congestionnant tous les flux de déplacements de Pune. Elle est et régule le lien et la congestion entre les deux villes. La rivière traverse la zone. Dans l'aménagement de cette contrainte réside le lien possible des deux villes à l'eau. Dû à la proximité du risque, le bâti est hétérogène et non fixé, proposant une réflexion sur les possibilités dans son évolution. Cet espace a l'échelle nécessaire pour devenir une partie nouvelle de ville, une alternative au développement actuel de la ville. Le projet propose deux échelles d'approche. D'une part un plan d'aménagement de l'ensemble des bords de la rivière qui résout les contraintes de congestion des déplacements et risques de la proximité de l'eau ; qui propose un lien à la rivière en passant par différentes couches topographiques ; et qui conserve le caractère du site par les affectations de chacune des couches. D'autre part une mécanique pour l'élaboration de logements, commerces et ateliers qui vise l'économie de moyens par la construction, la typologie et l'usage avec la contrainte nécessaire de l'hyperdensité.

Related material