Infoscience

Student project

Bilan de Vapeur et optimisation énergétique de la raffinerie de Collombey

Depuis de nombreuses années déjà, la raffinerie de pétrole Tamoil de Collombey, dans le canton du Valais en Suisse, cherche à réduire son impact environnemental. Ainsi, elle a mis en œuvre plusieurs projets dans ce sens, telle la revalorisation des déchets lourds issus de la distillation de pétrole grâce à une unité de cracking. D’autres projets visaient à agir sur l’impact environnemental en réduisant les émissions dans l’eau et dans l’air, avec l’installation d’unités de traitement de fumées (DeSOx, DeNOx) et de récupération de vapeur lors du chargement des produits dans des trains. Un premier projet d’intégration énergétique a vu le jour en 2010 par la création d’une ligne de vapeur pour l’interaction entre deux industries, la raffinerie et la station d’incinération de Monthey. Le projet de master présenté dans ce rapport s’inscrit dans la continuation de ces projets, notamment dans l’intégration énergétique. Il veut mesurer le rendement énergétique, identifier et quantifier les pertes énergétiques de la raffinerie. La méthode de pincement, de plus en plus utilisée dans l’industrie, offre cette possibilité. Cette étude se penche sur l’identification des pertes d’énergie de la raffinerie de Collombey tout d’abord via le bilan de son utilitaire principal, la vapeur, puis via une étude de pincement de l’installation. De plus, elle ne se limite pas à du constat et à de l’identification, mais propose aussi de nombreuses solutions afin de remédier à ces pertes énergétiques et à revaloriser énergétiquement des déchets.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material