Infoscience

Student project

Détermination d'un modèle d'humidité du sol pour le mil

Plus que partout ailleurs dans le monde, l’agriculture est un enjeu vital en Afrique de l’Ouest. Elle fait travailler un nourrit une grande partie de la population. Mais les récoltes sont dépendantes d’un climat très variable, et le manque de données et de moyen est un frein au développement de l’agriculture. En proposant des outils d’information simples, sur la base des réseaux de capteurs sans fil pour les populations rurales et les organismes locaux, on peut contribuer à améliorer ce secteur. C’est dans cette optique que la prévision de l’état de santé du mil, principale culture vivrière, pourrait permettre une appropriation de l’environnement, une meilleure connaissance et donc aiderait à la décision. Pour modéliser l’état de santé du mil, il faut avant tout pouvoir modéliser l’évolution de l’humidité du sol. C’est ici l’objectif de ce travail, effectué sur la base de mesures directes dans des champs de mil au village de Tambarga, Burkina Faso. A long terme, et en apportant des installations complémentaires (petite retenue d’eau), les populations locales devraient pouvoir décider d’apporter de l’eau à leurs cultures, afin d’assurer leur récolte malgré des périodes de sécheresse, tout en gérant de façon durable les ressources naturelles.

    Reference

    • EPFL-STUDENT-150390

    Record created on 2010-08-13, modified on 2016-08-08

Related material