Infoscience

Presentation / Talk

La Bibliothèque du Rolex Learning Center de l'EPFL : Mais pourquoi donc construire une bibliothèque académique à l’heure de Google et de Wikipedia ?

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne construit actuellement son Rolex Learning center (voir http://learningcenter.epfl.ch), dont l'inauguration est prévue en 2010. Point d'entrée du Campus, le Rolex Learning Center (RLC) est un lieu conçu pour accéder à l'information sous toutes ses formes, étudier et travailler, seul ou en groupe, et même vivre, grâce à des services variés répondant aux besoins des habitants du campus. Le RLC est en réalité une grande bibliothèque académique "augmentée", offrant des places de travail différenciées, des collections papier et électroniques en libre accès, utilisables en totale autonomie ou avec l'assistance de bibliothécaires et d'informaticiens, entourée de restaurants, d'une salle de conférences et spectacles, et de services pour les étudiants, pour le corps enseignant et de recherche et pour les anciens élèves, et le grand public. Le projet lausannois intègre dans un même lieu ces nombreuses fonctions - choisies en fonction du contexte local, mais aussi pour répondre aux attentes nées des évolutions pédagogiques en cours, elles-mêmes reliées aux changements technologiques et sociaux - afin d'atteindre une "masse critique" susceptible d'attirer dans ce lieu physique un large public et de favoriser les interactions et les échanges entre étudiants, enseignants et chercheurs. Cette diversité des fonctions est une illustration du concept de Learning center, et vise une flexibilité permettant de l'adapter aux déclinaisons récentes du concept que sont par exemple les Information ou Learning ou même Knowledge Commons. Au cours de la présentation, nous définirons ces termes, au travers de quelques exemples réels, puis analyserons comment il a été possible de réaliser concrètement la transformation de notre réseau de 10 bibliothèques traditionnelles en 1 Learning Center, lieu de vie et d'étude flexible et évolutif. Tout au long du projet, qui a démarré en 2003, nous avons mené de front et en continu la mutation des collections, des équipements, des services, et la constitution de l'équipe de la future bibliothèque, de vastes chantiers donc, tout aussi importants que celui du nouveau bâtiment. Quelques unes des grandes questions soulevées par ces changements - et quelques unes des réponses que nous y avons apportées - seront exposées durant la présentation : comment fusionner les collections ? Comment et pourquoi créer une seule équipe ? Quelle organisation mettre en place pour valoriser les compétences de chacun ? Comment harmoniser les pratiques professionnelles ? Au final, en tant que "Directeur de l'Information scientifique et des Bibliothèques de l'EPFL" et futur responsable de la Bibliothèque du RLC, j'espère que la qualité de notre équipe et la souplesse de notre organisation et de nos services permettront de faire que notre bibliothèque sera toujours le «meilleur endroit du campus». A mon sens c'est en prenant cette direction que les bibliothèques universitaires pourront survivre et même renaître dans les 10 à 20 ans à venir, en sachant diversifier leur offre et leur mission pour "proposer quelque chose à chacun" de leurs utilisateurs.

Related material