Utilisation de la tomographie électrique pour l'étude de l'infiltration axysimétrique de l'eau dans le sol

Les méthodes géophysiques non-invasives se montrent de plus en plus performantes pour l’étude des sols, en particulier pour la compréhension de l’infiltration de l’eau dans le sol. Dans l’étude présentée ici, une tomographie électrique 2D a été réalisée simultanément à l’infiltration de l’eau dans le sol depuis un infiltromètre. Des panneaux électriques 2D, réalisés avec un dispositif Wenner et 32 électrodes espacées de 10 cm, ont été réalisés à différents moments au cours de l’infiltration dans le sol d’une solution aqueuse, contenant des anions Cl- ou Br- à 0.36M et 0.34M, respectivement. Des infiltrations uni- et multipotentiels ont été réalisées et permettent l’obtention de la conductivité hydraulique et sorptivité du sol, et, parallèlement, la tomographie électrique permet un suivi du développement du bulbe d’infiltration. Après infiltration, les concentrations d’anion dans le sol mesurées à partir de prélèvements réalisés sous l’infiltromètre permettent une comparaison directe avec les panneaux 2D provenant de la tomographie. Bien que l’infiltration multipotentiel montre des importantes distorsions du bulbe d’infiltration, les panneaux 2D de la tomographie électrique sont cohérents avec ces distorsions. Ces résultats permettent d’envisager la possibilité d’obtenir les paramètres hydrauliques des sols et de caractériser le processus d’infiltration sans avoir besoin de perturber le sol par des instruments invasifs ou par des prélèvements.


Presented at:
10ème Journées d'Etudes des Sols (JES), Strasbourg (France), May, 11-15 2009
Year:
2009
Laboratories:




 Record created 2009-06-14, last modified 2018-09-13


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)