Infoscience

Student project
n/a

Habiter la densité. Quartier de la Maladière à Neuchâtel (NE)

L'homme est confronté à des problèmes environnementaux importants auxquels il doit faire face. Une solution qui s'offre à l'architecte est la densification des friches à l'intérieur des villes, dans le but de préserver les territoires non bâtis des périphéries et de remédier aux problèmes de circulation automobile. Des logements urbains de qualité sauraient probablement remplacer les villas qui contribuent au mitage du territoire. Le site en friche dans le quartier de la Maladière permet d'aborder cette problématique. Le secteur est en mutation depuis quelques années et se compose d'objets hétérogènes. La parcelle du projet est la dernière pièce importante à transformer. Elle se situe à proximité du centre et de la gare de Neuchâtel, est bien desservie par les transports et offre une surface permettant le développement d'un grand nombre de logements. Comment habiter la ville aujourd'hui ? La question se pose aussi bien à l'échelle du quartier qu'à celui de l'appartement. Le projet tente de faire face aux diverses contraintes imposées par le site: liaison à l'îlot existant à l'Est, présence de l'hôpital au Nord, absence de dégagement au Sud, bruit important engendré par les rues alentours, nécessité de relier le haut et le bas du quartier et création d'un front bâti pour les rue délimitant le site. Les logements offrent une certaine flexibilité dans leur aménagement, permettant d'habiter l'appartement en fonction du mode de vie des occupants.

Related material