Infoscience

Student project
n/a

Logement multi-résidentiel dans une société connectée, Saint-Jean-de-Luz (F)

Actuellement, par la notion voyagiste et virtuelle de l'urbanité, les différents moyens connectifs confèrent à l'individu mobilité. C'est dans cette condition, que l'homme en mouvement évolue temporairement dans une multitude de lieux tout en restant lié aux éléments définissant son capital social et actif. Ainsi, le nomade vit une urbanité de l'instant. Le mode de vie imaginé prend place à Saint-Jean-de-Luz, riche pour ses paysages, son terroir et son accessibilité. Le projet, indépendant de la ville mais dépendant de son site, complète la promenade côtière par une continuité végétale de flânerie. Ici, s'implantent des habitations tissant des réseaux de sociabilité en s'intégrant au sein d'un milieu dynamique, tout en s'adaptant aux occupations. Ici, des espaces publics, un fronton, une piscine entre autres s'y développent. De tels activités déterminent alors un lien actif entre la multi-résidentialité et Saint-Jean-de-Luz, puis soutiennent la composition résidentielle. Des programmes supplémentaires relatifs à la restauration et d'ordre technique apportent assistances et renforcent les liens sociaux. Les logements occupés ou non occupés prennent un caractère éphémère. Ils n'existent uniquement s'ils disposent d'un individu présent. Organisé à partir d'un noyau, qui disparaît dans l'ensemble végétal, le logement individuel s'étale pour offrir des espaces de vie. Il répond ainsi aux besoins tout en conférant personnalité et caractère. Chacun obtient un chez-soi et non un chez-nous.

Related material