Infoscience

Book Chapter

Le traité des couleurs de Goethe et la science d'hier et d'aujourd'hui

Dans son Traité des couleurs, Goethe explore ce qu'il nomme «les rapports de voisinage», convoquant toutes sortes de champs du savoir (philosophie, mathématique, technique, physiologie, pathologie, histoire naturelle, physique générale, acoustique et linguistique) afin d'éclairer l'expérience humaine de la couleur. A partir du même inépuisable étonnement philosophique devant les phénomènes colorés, nous avons à notre tour cherché à montrer, par de constants aller et retour entre art et science, comment la connaissance de la couleur se nourrit des interrogations sans cesse renouvelées que suscite l'expérience au quotidien. Il s'agissait ainsi de faire dialoguer des champs du savoir apparemment éloignés les uns des autres pour tenter une «phénoménologie appliquée» de la couleur. C'est ce qui explique l'entrecroisement de pensées scientifiques, philosophiques et artistiques et la conception multimédia de ce petit «objet de pensée», composé à la fois d'écrits, d'images et de films, qui s'attache à capter sur le vif la poïétique d'artistes émerveillés par les subtilités de la lumière.

    Reference

    • LOMM-CHAPTER-2008-002

    Record created on 2008-11-04, modified on 2016-08-08

Related material