Infoscience

Student project
n/a

Réorganisation du quartier de la gare de Brigue (VS)

D'une longueur de 35 km, le nouveau tunnel de base du Lötschberg relie le canton de Berne au canton du Valais. Après sa mise en exploitation en décembre 2007, ce tunnel ferroviaire à grande vitesse constituera, avec le tunnel du Simplon, la première liaison Nord-Sud rapide à travers les Alpes. Le tunnel de base du Lötschberg s'intègre dans le projet des NLFA (Nouvelles Lignes Ferroviaires Alpines), dont la raison d'être est de transférer le trafic du transit à travers les Alpes de la route au rail. Les gains de temps des transports publics sont de l'ordre d'une heure entre la Suisse alémanique et le Haut-Valais. Pour profiter à long terme de cet énorme potentiel touristique et économique, des adaptations d'infrastructure sont indispensables. Le projet de master s'insère dans cette thématique actuelle. Le site choisi à Brigue répond à des aspects liés au chemin de fer mais aussi à des questions locales. La gare et son quartier sont en train de subir plusieurs changements structurels. Cela demande une coordination et une planification d'ensemble. C'est le lieu de rencontre des lignes CFF, de la Matterhorn-Gotthard-Bahn et des cars postaux qui desservent les stations d'altitude. L'agglomération de Brigue et Naters compteront en 2020 environ 25'000 hab et l'importance régionale de Brigue va encore se renforcer. Le développement du quartier de la gare a un potentiel urbain et économique considérable. Pour cela il est d'importance que la ville s'étoffe là.

Related material