Infoscience

Student project
n/a

Vallorbe: au fil de l'eau une maison de la nature (VD)

L'intervention dans le vallon vallorbier se compose de trois phases : Dans un premier temps, il s'agit de clarifier un parcours pédestre dans le vallon. Le parcours existant est subdivisé en dix lieux ayant chacun d'entre eux une atmosphère propre. L'hypothèse de travail propose une étude détaillée de chacun de ces lieux afin de mettre en place un parcours qui révèle la particularité du vallon, la trilogie eau bois et fer, et de la mettre en scène. Il ne s'agit donc pas d'intervenir sur la globalité du cheminement mais de proposer ici et là quelques interventions. Dans un deuxième temps, il s'agit de mettre en place un échangeur de modalité de transport (train, bus, voiture). Un lieu qui joue le rôle de point de départ des excursions, où les observateurs deviennent randonneurs. La dernière phase, objet du projet présent, est l'implantation d'une maison de la nature (auberge) accueillant les randonneurs et répondant aux principes architecturaux suivants : - lieu d'initiation : L'auberge se situe dans un milieu semi-urbain, au commencement du parcours vallorbier. - lieu d'expression d'ambiances : le bâti se compose d'une charpente métallique modulée accueillant des cellules (chambres). Elles sont travaillées de manières autonomes et possèdent des atmosphères propres. De par leur conceptions (matériaux, éléments), elles se réfèrent au parcours vallorbier. La question fondamentale posée par cet édifice est celle de la représentation de la nature. - lieu de repos, de contemplation et de contrastes : entre le naturel propre et le naturel modifié par l'homme.

Related material