Infoscience

Student project
n/a

Copropolis. Recherche-Action au sein de la communauté Chico Mendes, Recife, Nord-Est du Brésil

Dans un contexte mondial où les fractures sociales ne cessent de s'aggraver quels rôles l'architecte peut-il jouer dans la construction d'une société solidaire ? Cette question a été particulièrement présente lors de mon stage d'architecture à Recife. Dans cette métropole brésilienne, archétype de la ville inégalitaire, l'architecte est le plus souvent confiné à l'édification de micro-zones de prospérité sécurisées. Par son absence dans le reste de la ville, il participe, bon gré mal gré, à l'édification de cette fracture sociale. Partant de ce constat, afin d'appréhender les règles du jeu de la ville sans architecte, j'ai participé à un projet mené par l'ONG Habitat para a Humanidade visant à améliorer les conditions d'habitation de la communauté Chico Mendes. C'est en réponse aux exigences de ce contexte particulier que je présente ici l'idée du rôle de l'architecte en tant que Facilitateur et que je fais remonter l'urgence de l'assainissement au premier plan de la question de l'habitat. Pour traiter cette problématique, je présente les trois volets suivants: - L'énoncé théorique précise la cadre référentiel des trois éléments constitutifs de ce travail: la favela, le rôle de l'architecte et l'assainissement. - La vidéo Habitar em Chico Mendes illustre le rôle de l'architecte Facilitateur à travers ma pratique sur le terrain. - Le projet Centro Chico Mendes formalise une alternative au système d'assainissement traditionnel. Ce centre qui propose une gestion décentralisée des déchets organiques abrite un atelier de co-compostage et un lieu de sensibilisation à l'assainissement écologique.

Related material