Infoscience

Student project
n/a

Input. Terminal urbain pour l'aéroport international de Novosibirsk (Sibérie, Russie)

L'importance de développer le potentiel économique des aéroports, en a fait de véritables morceaux de villes, sans qu'ils parviennent pour autant à s'intégrer dans l'urbanité et dans les pratiques sociales locales. Ils ne peuvent être considérés comme des lieux à part entière. En quelques sorte tous identiques, complètements déracinés de leur contexte local, ils sont le pure reflet de la mondialisation des formes d'expressions culturelles. Ils appartiennent presque totalement à l'espace globalisé des flux de personnes à travers le monde et que très peu aux lieux où ils se trouvent. Comme les hôtels internationaux ou les centres d'affaires, ils sont la plupart du temps le fruit de conceptions standardisées. Pourtant, dans un monde où la mobilité et les connectivités de toutes sortes ne cessent d'augmenter, la signification culturelle de l'aéroport est devenue apparente. Pour faire de l'aéroport un lieu, nous proposons, contrairement aux tendances actuelles qui tentent d'amener la ville à l'aéroport, d'amener l'aéroport en ville. Le terminal est détaché des pistes d'aéroport et placé au centre ville, au milieu des activités urbaines, grâce à un fastlink ferroviaire. L'élimination de la neutralité de la zone grise entre l'aéroport et le centre ville, permet une collision bénéfique d'un point de vue économique, culturel et urbain. Le terminal devient le lieu central d'échanges et d'interactions entre le global et le local. Imaginez voler à New York et sortir du terminal sur Broadway. Aujourd'hui la majorité des futurs nouveaux aéroports sont planifiés dans les 5 pays émergeants. Novosibirsk, troisième ville de Russie, située à mi-distance entre l'Europe, l'Asie et les USA, planifie un nouveau terminal international de 7 millions de passagers/an.

Related material