Infoscience

Student project
n/a

L'îlot comme nouvelle forme de densité pour le centre de Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes, F)

Les deux dernières décennies ont vu un retour progressif à la notion d'architecture urbaine dans les banlieues; alors que les années 50-70 prônaient la dissolution de l'îlot au profit de la barre. La production des villes nouvelles s'est ensuite attachée à retrouver le respect de l'alignement existant, la préconisation de gabarits plus traditionnels ainsi qu'une échelle plus porteuse d'une hiérarchie entre espaces publics et privés. C'est le cas de Vaulx-en-Velin, banlieue Est de Lyon. Cette ville fait l'objet depuis une dizaine d'années d'une restructuration, notamment par la construction d'un nouveau centre-ville sur un terrain en friche. Celui-ci est un réel enjeu urbain: créer un espace animé et diversifié, ouvert sur les quartiers périphériques, un lieu de vie, de consommation, de loisirs. Le concept propose le raccord des deux extrémités de la promenade Lénine (réseau végétal tissé sur l'ensemble de la ville) par un socle minéral. Il comprend l'actuel palais des sports et son espace de représentation ainsi qu'une nouvelle place articulant l'hôtel de ville et un îlot multifonctionnel avec son parc végétal intérieur ouvert sur la ville. Cet îlot se compose de programmes publics (ateliers, commerces, bureaux, activités), ainsi que de divers logements (alternatifs ou étudiants, villas urbaines, familiaux sur patio). L'ensemble suggère une mixité-diversité ouverte à un nouveau développement de la ville et des populations.

Related material