Infoscience

Student project
n/a

Rome, vers une ville multipolaire. Requalification du quartier de l'EUR à Rome (I)

Rome s'achemine vers une organisation multipolaire, comme le laisse transparaître le nouveau plan régulateur datant de l'année 2000. Une évolution qui se répercute sur un quartier longtemps renié pour son image fasciste : l'EUR. La future implantation du centre de congrès, sa situation stratégique, ses parcs et son architecture intemporelle en font un quartier aisément identifiable quant au reste de la ville. Fort de ces prédispositions, le quartier aspire désormais à devenir un véritable pôle de la périphérie de Rome. Le projet intervient donc sur ce qui fut le point faible du plan élaboré par Piacentini, une zone centrale inexploitée agissant comme une frontière entre la zone résidentielle et le centre administratif, en lui offrant un véritable centre physique et un réel encrage au niveau urbain. Une transformation urbaine qui propose : - la ligne de tram reliant l'EUR aux diverses agglomérations du sud; - l'ouverture sur le parc de l'arrivée principale du métro; - la création d'un lungoverde établissant clairement la limite du centre administratif et le cœur du quartier; - le signe fort abritant notamment un hôtel dont le jeu des masses avec les tours existantes permet de mieux définir le parc; - la requalification du parc, afin que celui-ci devienne un véritable prolongement de la zone sud, permettant d'accueillir diverses activités; - de revisiter les infrastructures routières en y intégrant une promenade surélevée et divers programmes en relation avec le parc.

Related material