Infoscience

Student project
n/a

Une approche architecturale de l'infrastructure: un interface maritime sur le port de Nice (F)

Port de Nice : pièce urbaine en marge de l'hypercentre. Ouvrage actuel de protection du port : quai banal et môle vétuste. Nécessité : détruire et reconstruire la digue en décrépitude. Projet; ouvrage hybride : digue de protection, terminal de croisière, espace public. Intention : au-delà du simple objet technique, repenser l'infrastructure, en exploiter les potentialités spatiales et émotionnelles, la spatialiser. Rendre l'infrastructure objet d'émotion. Souvent mal perçue à cause de sa taille et de son volume, l'infrastructure devient ici objet de réflexion à différentes échelles. Il s'agit un projet à l'échelle territoriale. Vue du large, elle se lit comme une simple ligne dans le paysage, épousant la courbure élégante de la baie de Nice. Elle ne cherche pas à rivaliser avec la colline du château, véritable porte d'entrée maritime de la ville. D'un point de vue urbain, elle s'affiche comme le lieu de rencontre entre l'espace public de la ville et celui du port. Lieu de vie, lieu de promenade, magnifique balcon sur la mer et lieu de contemplation du spectacle maritime, elle invite au voyage et à la rêverie. Reposant sur le fond de l'eau, cette infrastructure est en partie immergée. Cette forteresse devient une construction perméable au milieu, de sorte que les éléments (eau, lumière) puissent en investir les espaces intérieurs. Lieu de passage singulier, elle joue avec le caractère changeant de la mer. Lieu de douce transition pour croisiéristes alors immergés dans un milieu à part, « antre » entre la terre et le large.

Related material