Infoscience

Student project
n/a

Revalorisation des rives de la Saône. La maison de la Saône. Mâcon. (Saône et Loire, F)

La ville française de Mâcon, chef-lieu du département de Saône et Loire en France, s'est développée sur la rive droite de la Saône, sur les premiers contreforts des coteaux du Mâconnais, entre Lyon et Dijon. Historiquement La Saône est une frontière entre Mâcon et les plaines inondables de la Bresse. Depuis l'époque Gallo-Romaine, un seul pont permet une relation entre les deux rives: le pont actuel, le pont de Saint-Laurent qui date du XIe siècle. Un canal de déviation, construit pour faciliter le transit des péniches sur la Saône, enclave le village de Saint-Laurent-sur-Saône, tête du pont de Saint-Laurent. Actuellement, un projet de nouveaux ponts urbains pose la question d'une redéfinition et d'une réappropriation des rives de La Saône. Le syndicat mixte Saône-Doubs, dont le siège est actuellement à Mâcon, souhaite changer de locaux, pour une plus grande visibilité du public. Le projet comporte une maison institutionnelle regroupant des lieux d'exposition pour la sensibilisation du public aux phénomènes de crues de La Saône, des ateliers pédagogiques pour les scolaires, un centre documentaire, des locaux d'associations ayant un rapport à La Saône et des locaux de travail pour le syndicat. Cette maison de La Saône, qui travaille avec les deux départements et deux régions s'étalant de part et d'autre de la rivière, s'implante sur la rive opposée à Mâcon, en face de l'Esplanade Lamartine, lieu emblématique de la ville. Elle contribue, comme les ponts, à créer ponctuellement des relations entre les rives. La maison en forme de L délimite une esplanade végétale surplombant la Saône avec vue sur Mâcon et des jardins pédagogiques en terrasse sur la zone inondable non constructible. Cette implantation, à la limite des zones constructibles et inondables, propose une réappropriation de la rive gauche de La Saône entre le pont Saint-Laurent et le futur pont urbain sud. Le programme public du bâtiment se développe dans l'aile perpendiculaire à La Saône en relation avec le quai, et le programme plutôt privé dans l'aile parallèle en relation avec le village par une route de desserte. Ces deux bâtiments sont reliés par un plancher surélevé, supérieur à la crue centenaire.

Related material