Infoscience

Student project

Redonner un visage aux zones et bâtiments industriels. L'architecture industrielle. La conception d'une usine pharmaceutique (Freiburg i. Br., D)

Rares sont les lieux d'Europe centrale qui sont encore vierges et intouchés des mains de l'homme. Notre espace vital fut traité par nos ancêtres comme une entité réunissant la nature, l'homme et l'artifice, afin d'y vivre en symbiose. Pendant des décennies, ce souci/regard fut mis à l'ombre par l'avancement technologique et les lois oppressantes de l'économie. Cette tendance s'exprime fortement dans notre environnement architectural. En effet, les croissances rapides et incontrôlées des tissus urbains et les constructions hors échelle humaine en sont deux témoignages exemplaires. Les architectes et urbanistes se focalisent aujourd'hui en majorité sur l'amélioration de la qualité de vie des centres villes –cependant, les périphéries urbaines, dans lesquelles s'implantent commerces et industries, ne sont pas prises en compte. Pourtant, c'est dans ces lieux de commerce et de production que se trouve le plus grand déséquilibre entre la nature, l'homme et l'artifice. Le lieu choisi pour l'expertise et pour l'intervention se trouve dans l'Industriegebiet Nord à Freiburg im Breisgau en Allemagne. Il s'agit d'un site exploité par une importante entreprise pharmaceutique qui comptait dans les années soixante parmi les premiers occupants de la zone industrielle. Il montre, pour une large part, une croissance désordonnée des constructions typiques des ensembles industriels de notre époque. «Rétablir de l'ordre, former une entité et retrouver une symbiose entre la nature, l'homme et la technologie»– est le propos de ce travail de diplôme qui se penche sur l'amélioration de la qualité de vie dans ces zones et sur une remise en valeur de ces lieux. Cette intention se retrouve à l'échelle du territoire aussi bien qu'à l'échelle du bâtiment. Dans un premier temps, le travail propose l'établissement d'un Masterplan qui tient compte des bâtiments existants et du fonctionnement interne d'un tel site. Il a permis de projeter le développement de la zone d'une manière structurée et contrôlée. A l'échelle du bâtiment –unité élémentaire d'un tel site– le même propos s'exprime. Un système modulaire, qui permet de regrouper des fonctions hétérogènes dans un seul bâtiment et qui s'insère dans une structure spatiale unitaire, a été développé. «Redonner un visage aux zones et bâtiments industriels»– telle est l'intention qui rejoint une notion plus générale essentielle à la qualité de notre architecture.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material