Infoscience

Student project
n/a

Un centre commercial contre la ville. Meyzieu, ville moyenne. Situations: dispositifs. (vol.1). Fragmentation: anti-friction. (vol.2). (Lyon, F)

La ville contemporaine française s'est développée autour des grandes villes à partir des années 50. Meyzieu est une de ces villes très étendues et peu denses. Elle est essentiellement constituée de maisons individuelles organisées en lotissements, d'une importante zone industrielle et d'équipements sportifs, l'ensemble étant irrigué par une structure routière en rhizome. Les constructions s'y posent indépendamment, au milieu de leur parcelle dans un vide généralement organisé par une végétation omniprésente qui donne une impression de densité. Meyzieu va être connectée à une nouvelle ligne de tramway reliant Lyon à son aéroport international. De son côté, la commune projette un ensemble sportif (centre aquatique et diverses installations sportives). On propose de créer autour de la station de tramway un espace public où se côtoient équipements publics et privés. Le projet consiste à confronter à ce projet public une programmation opportuniste d'ensemble commercial (grande surface d'articles de sport, grande surface de bricolage/décoration, quinzaine de boutiques, hôtel). L'ensemble des parkings nécessaires à l'affluence du week-end servira en semaine de parking relais. L'objectif est d'aménager une zone péri-urbaine classique, peu dense, dont la programmation paraît éclectique et peu synergique, mais qui confronte autant que possible des usages caractéristiques de la ville contemporaine (shopping, sport institutionnel, activités sportives dites parasitaires, hôtel générique et pôle d'échanges de transport). Le projet se compose en bandes parallèles à la ligne de tramway. Deux bandes d'asphaltes viennent viabiliser la station et le cœur de la parcelle. Deux bandes vertes achèvent de structurer l'étendue. Un ensemble de bâtiments exploite les relations entre bitume et gazon et forme ainsi une constellation. Ces bâtiments fonctionnent tels des pavillons dans un parc, plus ou moins pénétrés par l'espace public. L'extension à travers la parcelle des circulations existantes irrigue l'ensemble du site. Des espaces publics, minéraux et végétaux, sont aménagés par des équipements sportifs allant de la rampe de skate au terrain de rugby. Ce complexe urbain forme un parc, un centre de loisirs suburbains de bitume et de végétal où, dans cette ville zonée, les usages se frottent enfin.

Related material